Depuis le mois de mars, les nerfs des commerçants sont mis à rude épreuve avec ces confinements qui n’en finissent pas. Pour les aider à traverser la crise COVID qui nous affecte tous plus ou moins, l’Agence Oueb se mobilise. Nous répondons aux questions des entrepreneurs et cherchons avec eux des solutions de financement ou de développement. Voici quelques conseils et informations intéressantes à destination des TPE et commerçants de Bordeaux ou d’ailleurs !

Des aides financières pour la transformation numérique

La réalisation d’un site e-commerce peut peser lourd sur les finances d’une petite entreprise. Il existe des subventions spécialement conçues pour les entrepreneurs Le site francenum.fr présente l’éventail des aides auxquelles les TPE-PME peuvent avoir accès.

Vous pouvez solliciter l’aide de votre Région par le système du Chèque Numérique.

En Nouvelle Aquitaine, le Chèque transformation numérique permet de financer 50% des investissements numériques pour des prestations comme le conseil à la transformation numérique, la réalisation d’un audit, l’embauche d’un chef de projet, le création d’un site web, la maintenance, etc.

Le projet doit d’abord avoir fait l’objet d’une période d’accompagnement via la Chambre de Commerce et d’Industrie, l’Agence de Développement et de l’Innovation, la Chambre des Métiers ou un prestataire mandaté par la Région ou un EPCI.

Vous pouvez obtenir plus d’information sur les-aides.nouvelles-aquitaine.fr

L’État aidera les petits commerces à hauteur de 500€

Bruno Le Maire a déclaré le 9 novembre sur BFMTV qu’une aide de 500€ serait apportée aux commerçants souhaitant se doter d’un site internet. Utile en temps normal, le site e-commerce devient une bouée de sauvetage en ces temps difficiles.

Un peu hors des réalités du marché, le Ministre évoquait 1500€ comme prix moyen d’une e-boutique en 2020…

Mieux que rien, ces 500€ ne couvriront qu’une petite partie de vos frais. Pour information, et au risque de contredire le Ministre de l’Économie, un site e-commerce démarre généralement aux alentours de 3000€.

Des solutions alternatives

Il existe des solutions moins cher qui permettent d’installer rapidement une boutique en ligne. Nous sommes en train d’en développer une, avec l’aide d’Olivier Démontant, développeur spécialisé WooCommerce. Cette plateforme mutualisée offrira des fonctionnalités de base, faciles à utiliser, opérationnelles en un temps records.

Si vous avez besoin de conseils pour la mise en place d’un site vitrine, un système de click-and-collect ou si notre plateforme vous intéresse, contactez-nous.

Attention aux arnaques

Comme toujours en temps de crise, les vautours rôdent… Pour ne pas vous faire avoir en engageant un développeur, pensez à lui demander ses CGV.

Quelques points à garder en tête quand vous le rencontrerez :

  • Serez-vous propriétaire de votre site ?
  • Quels sont les délais de livraison ?
  • Quels sont les points de validation au cours du développement ?
  • Assure-t-il la maintenance de votre site après livraison ?
  • Quelle est la garantie, que couvre-t-elle et pendant combien de temps ?
  • Gère-t-il la partie hébergement, nom de domaine, boîtes mails ?

Avec ces quelques questions et la façon dont votre prestataires y répondra, vous pourrez vous faire une idée sur le sérieux de la proposition.

Posté dans :

Laissez un commentaire





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.