Ah, le vendredi! Je vous livre un article aujourd’hui, de Jacques Bertjomeau, philosophe reconnu dans le monde des bars à vin, des brèves de comptoir, au palais aussi acéré que sa plume peut être douce ou acide. Un véritable plaisir pour tout comunity manager, qui laisse un “m” en route, histoire de se délester du fardeau des contingences du bien être.

J’aurais pu vous dire, comunity manager, j’adore les tutus!

En fait, je les préfère sur les danseuses étoiles, histoire de passer un moment de plus dans les “nuages”.
Mais, comme vous le savez, il existe un débat entre le fameux comunity manager américain, qui saurait être un rédacteur web, et le français, fâché avec les mots, qui ne saurait être qu’un vulgaire Pierrot.
Un Pierrot, amuseur au fard blanc des pistes de cirque colorées: privé de sa voix, de son Auguste préféré, et de ses gags menés tambour battant il déroulerait un personnage digne des temps du muet.

Comment imaginer cette perte de capacité de prendre la parole, comme si notre animateur de communautés faisait le spectacle sans adresser la bonne parole des entreprises qu’il représente.
Il deviendrait même, le contre Auguste, troisième personnage des clowns du cirque!

Une idée de la communication web

communiquer à un persona touriste
Non, donner l’envie de partager une aventure sur le web, c’est partager avant tout une aventure humaine.
Et pour cela notre CM se doit de prendre la plume, de la lisser et de porter devant son public les nouvelles de son monde.
Oyez, CM, posez vos calembours, porter haut l’image de vos pairs!
Portez l’encre sur le papier!

Jouer votre partition
Dans le cirque, le spectacle suppose toujours une écriture des rôles.
La truculence des personnages posent un point de vue, certes décalé, qui augure du contenu qui vous est proposé.
Votre écriture sur le web, est en tout point identique.
Posez votre point de vue, rythmez les conversations!
Com’man, étonnez moi!

En tutu au bar à vin,
Plus simplement en portant les convictions de vos marques,
Sans vous abriter derrière les outils, et quelques usages!

Le rédacteur web, que vous êtes en verra le rôle magnifié,
Vos entreprises, l’image humanisée.

vin de Bordeaux Recherche localeComme promis, cet article de Jacques Berthomeau, tout d’humeur dans le monde interlope du vin.
Bonne dégustation!

http://www.berthomeau.com/article-quand-il-y-a-du-vent-meme-les-dindes-savent-voler-je-ne-suis-pas-chroniqueur-sur-la-toile-mais-danse-120477323.html

 

2 commentaires

  1. Denis Gentile sur 11 octobre 2013 à 1:12

    Jacques et si je te dis que je préfère les mots du Com’Man (toi) à celui du tutu du bar à vin ? Le Comunity Manager qui a perdu son M est une belle trouvaille,, bien plus amusante que l’histoire des dindons. Au fait, je me range bien sûr dans la catégoir des CM américains 🙂

    • Jacques Tang sur 11 octobre 2013 à 1:39

      Cela ne m’étonne pas, et tu as sans doute raison.
      Mais dans l’humeur du matin, il y avait un besoin d’outrance.
      L’écriture a cela de bon!
      Merci Denis du commentaire

Laissez un commentaire





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.