L’usage des médias sociaux est encore un usage nouveau dans le monde des entreprises. Elles les découvrent peu à peu, au fil de leur besoin de visibilité de leurs marques, produits et services sur l’Internet. Les TPE et PME prennent conscience que l’usage des médias sociaux, et d’une action d’e-marketing pour le développement de leur activité est inéluctable.
Levier très important pour les marques qui l’utilisent avec discernement, les médias sociaux sont porteurs de nouveaux visiteurs, de contacts et de chiffre d’affaires.

Bien sûr, à Bordeaux comme en France entière, le démarrage est mesuré, l’Internet s’arrêtant le plus souvent à un site web.

Cet article est destiné à montrer au travers de statistiques récentes, l’importance que le sujet va prendre dans les mois qui viennent.
Avant tout un petit rappel bref de quelques informations et contraintes de base.

Les médias sociaux demandent un réel engagement

le réseau pro du tourisme et de l'hotelleriePenser que votre visibilité va venir par un coup de baguette magique risque de vous faire rapidement déchanter.
Pas d’investissement à coût Zéro, impossibilité de laisser gérer la problématique par une personne non expérimentée.
L’image des qualifications de votre juriste, ou de votre expert comptable sont assez comparables.
Environnement formalisé, langage spécifique, outils spécialisés, évolutions des outils constantes, sont les bases à observer pour une réussite de vos actions sur les médias sociaux.

Les médias sociaux apportent un résultat cumulatif dans le temps.

Pour réussir, les entrepreneurs savent qu’ils ont le besoin d’un partenaire web marketing, confronté à l’usage des outils du web.
Ils savent que dans ce cadre on raisonne en campagne, donc par période.
Les médias sociaux permettent de cultiver le lien entre une entreprise et ses prospects – clients.
Les actions sur le web se diffusent, se propagent jusqu’à ce qu’elles soient ancrées sur l’Internet.
On parle de visibilité.
Une campagne d’e-marketing réclame des actions planifiées, objectivées par des résultats mesurables.

Les médias sociaux s’appuient sur un choix de partenaires efficients

Inbound marketingA la base, des partenaires qui maîtrisent le marketing entrant, ou Inbound marketing.
Son fonctionnement est basé sur l’expérience des utilisateurs du web.
“Ils ont une question.
Ils la posent avec leur langage sur le web
Leur moteur de recherche leur apporte une ou des réponses.
Vous leur apportez une ou des réponses pertinentes.”

Le marketing entrant, c’est répondre par avance aux questions que se posent les internautes et qui correspondent à vos offres de services et de produits.
Vos partenaires devront donc posséder l’ensemble des compétences nécessaires pour vous accompagner dans votre stratégie digitale (votre marketing, votre commercialisation sur le web), la capacité de produire le contenu dont vous auriez besoin, et enfin la technicité pour la diffuser sur les médias sociaux.

Devez vous prendre la route des médias sociaux ?

Rassurez vous, vous avez le choix.
Les médias sociaux sont l’outil de diffusion de vos offres de produis et services dans le processus d’achat que vous désirez générer sur le web.
Ils présupposent que vous ayez une présence Internet optimisée: un site web correctement référencé sur vos problématiques, et répondant à des demandes d’utilisateurs potentiels.

Cependant, la question cruciale que vous devez vous poser est la suivante. L’Internet et les médias sociaux sont ils faits pour ma TPE, ma PME?

Suis je moi même usager de l’internet ?
le réseau social connecté horeka.frQuand je cherche une information, est ce que je prends mon téléphone et l’annuaire, est ce que j’appelle mes relations qui connaissent quelqu’un qui connaisse peut être quelqu’un à recommander.
Non, vos usages se sont modifiés, sans que vous n’en ayez réellement pris conscience.
Que ce soit sur votre ordinateur de bureau, votre tablette ou votre smartphone, vous recherchez votre information de manière autonome.
Vous parcourez l’Internet de lien en lien, jusqu’à obtention de l’information recherchée.

Comment font les autres ?
En France, le nombre de requêtes estimées a dépassé les 100 millions par jour !
Le chiffre vous parle ?
Vous n’êtes pas obligé, en tant qu’entrepreneur de prendre le virage de l’Internet.
Vous n’êtes pas dans l’obligation de répondre aux demandes continues des internautes sur le net.
Vous n’êtes pas obligé d’être sur Internet.
Mais est ce vraiment raisonnable ?
Pouvez vous justifier maintenant que vous n’avez pas à être présent sur l’Internet ?
Pensez vous que les médias sociaux ne sont pas de bons outils pour accroître votre chiffre d’affaires ?
Soyez averti : les premiers construisent leur présence sur le net.
Beaucoup d’autres les rejoignent.
Serez vous parmi les retardataires ?
Ou après eux encore ?

Pas encore convaincus !

Voici des statistiques qui devraient vous donner quelques arguments.
Elles proviennent des plus grandes agences américaines, et concernent le marché américain, qui encore a souvent quelques mois d’avance sur le marché européen.
Sur ce marché, les entreprises ont pris le virage du net soudainement, au fur et à mesure de la prise de conscience des avantages que l’Internet et les médias sociaux pourraient leur procurer.

Génération de contacts visiteurs et conversion

Facebook visibilité webC’est le premier poste recherché par les entrepreneurs.
Etre rassuré sur les résultats de telles campagnes, en terme de contacts et de conversion.
Les chiffres sont à la hauteur de leurs espérances.

  • Les médias sociaux entrainent deux fois plus  de conversions que la commercialisation en salons, télémarketing, publipostage !
  • Les taux de conversion des prospects issus des médias sociaux sont 13% plus élevés que les liens des sites internet.
  • 1 consommateur sur 2 utilise Facebook pour chercher un restaurant
  • Les entreprises constatent  55% en plus de visites sur leurs pages profondes (niveau 2 et + de leurs site web)
  • La vidéo sur les pages d’atterrissage augmente la conversion de 86%
  • 80% des sociétés considèrent que leur blog est un atout important pour elles.
  • La diffusion d’un marketing de contenu sur les réseaux sociaux augmente de 2000% le trafic d’un blog, et provoque une augmentation de 40% du CA.

L’influence des médias sociaux sur les décisions d’achat.

La recommandation obtenue par le biais des médias sociaux, a comme dans le passé, dans la vie réelle, une incidence bien plus grande que la recommandation portée par la marque ou l’entreprise elle même.
De quoi parlons nous ?

  • 71% des consommateurs sont susceptibles de faire des achats basés sur des recommandations sociales
  • Alors que 32% seulement ont confiance sur les informations portées par les marques
  • Près de la moitié des consommateurs font confiance aux avis de consommateurs.
  • Un blog sera 63% plus susceptible d’influer une décision d’achat qu’un magazine

Les médias sociaux sont vecteurs de clients

  • 70% des entreprises offrant produits et services aux consommateurs ont acquis une clientèle avec Facebook.
  • 50% des entreprises de technologie ont acquis une clientèle grâce à Twitter

 Une dernière information: qui est impacté en France par les réseaux sociaux?

  • médias sociaux pour 2014Facebook : 26 millions
  • Twitter : 5,5 millions
  • Google+ : 5,5 millions
  • LinkedIn : 5 millions
  • Viadeo : 3,8 millions
  • Pinterest : 0,4 million

Membres actifs connus (sources Médiamétrie, Quantcast, Semiocast)

Plus aucune raison de bouder tous ces usagers des réseaux sociaux.
Vos clients sont là.
Du moins c’est ce que pensent vos concurrents.
Vous prenez ce train ou le suivant?

Si vous cherchez un conducteur de TGV sur le web, prenez contact!

Article ressource pour les stats américaines 

 

 

 

2 commentaires

  1. Jean-Jacques Vignaud sur 26 septembre 2013 à 10:04

    Comme le dit Jacques, prenez vous encore un annuaire papier ou un catalogue pour faire une recherche ?
    Que ce soit sur une entreprise ou un produit, un écran est toujours à portée de main, ordinateur de bureau ou smartphone.
    Alors, la problématique pour une TPE est de deux types :
    – le temps, car c’est tout de même un peu chronophage,
    – les connaissances, car cela nécessite une vraie expérience selon l’activité.
    Sur ce dernier point, je vois beaucoup d’agence ou de free-lance se lancer dans les réseaux sociaux ou réadapter leur offre.
    Donc, bientôt vous n’aurez plus d’excuses pour repousser l’échéance et confier à un professionnel votre visibilité sur Internet.

    • Jacques Tang sur 27 septembre 2013 à 5:59

      Bien résumé Jean Jacques. Merci pour le passage sur le blog et ce commentaire

Laissez un commentaire





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.