L’etourisme est composé d’une multitude d’acteurs.
Il y a bien sûr, les hôtels, les villages clubs, les compagnies aériennes, les campings, les gîtes, les restaurants… et aussi tous les autres.
Celles et ceux qui participent à la vie quotidienne des gens d’affaires, et vacanciers de tout poils.
Ce papier d’un community manager senior, pour vous raconter l’histoire d’Auguste Clon,

Les acteurs de l’etourisme ont une énorme chance.

Celle de côtoyer des gens très différents aux métiers aux extrêmes du temps: les vignerons au lever du jour, les hommes du spectacle au coeur de la nuit.
Alors, ce blogstorming a vraiment été une occasion d’aller voir un vrai Auguste, le temps d’une histoire sur la relation client.
Et le rêve dans la relation client, c’est le croquant dans la mousse;
Vous savez celui qui vous laisse espérer que tous vos sens sont en éveil.

L’Auguste des plateaux est un aussi un acteur de l’etourisme

Avec l’Auguste ou le Clown blanc, satisfaction du client assurée.
Avec mon équipe valeureuse de Votre Branding Bordeaux et ses supporters, je vous ai emmené dans le monde des piscines, du web, de la restauration, du Plazza Athénée, de Louis Vuitton…
Mais rien ne me fait plus plaisir, là, maintenant que de vous présenter Auguste CLON!
Dans un monde qui nous est plus familier, le web 2.0 réincarné en etourisme.
Il est l’assurance dans notre article de moments plaisants, le temps d’une rencontre ineffable.

D’abord, Auguste c’est un Auguste ! Pas un clown blanc.

Le clown blanc, c’est l’animateur de la piste.
Toujours sérieux, il a la grande mission de détendre les enfants et les plus grands entre des numéros un peu périlleux.
Alors qu’Auguste, lui c’est le Rabelais des pistes.
Et pas dans le monde de l’internet!
Non prêt de vous, et  proche des enfants…
Pochtron des grands soirs, maladroit devant l’éternel
Il fait le plaisir de tous.
Naïf, le plus souvent innocent et singulièrement rêveur, il est le faire valoir du clown blanc.
Le saviez vous?

Et savez vous !!!!  Auguste CLON est un auguste.

A l’entendre, vous le comprendrez surement.
Pourtant, pour rendre ce personnage si parfait, vous n’imaginez pas le nombre d’heures de répétition, de tests, de changements, de mise en lumière que le personnage demande.
Une énergie entièrement dévolue à émouvoir les enfants pour les rassembler dans un monde de rêves étoilé dans la solitude de l’exercice, tel un danseur avec sa barre.
Bien sûr, il m’a dit que la tradition se perdait, même les enfants se permettent de lui sauter quelquefois sur le bout de ses chaussures !
Mais lui, la tradition, il la respecte.
Costume sur mesure, chaussures du meilleur cuir, et oui monsieur !
Pas pour plaire aux dames, quoique, non pour enflammer l’œil des enfants.
Lorsque j’étais enfant, j’étais toujours un peu jaloux de ces enfants qui avaient la chance d’aller poser sur les genoux des clowns.
Je me disais, pour eux c’est Noël avant l’heure.
Si bien que lorsque je regarde Auguste CLON, c’est encore de mon enfance qu’il est question.
A l’époque je n’étais pas encore client, mes rêves étaient encore de mon quotidien.
Là, je vous le dis tout de go, merci Auguste de m’avoir fait partager ces rêves d’enfants.
Je ne sais si vous avez encore la nostalgie de ces moments, mais si la réponse est oui, partagez là, Auguste Clon est là.
Et pas dans l’etourisme, parmi nous!

Alors Auguste, bien le bonjour, que ton destin soit à l’image de l’éternel regard d’enfant que beaucoup d’entre nous ont su garder de toi. Vivant dans le monde des plateaux et des jours de fête.

Jacques Tang l'etourisme et Auguste Clon

Auguste Clon à l’accent rocailleux des gens du sud. Vous le trouverez sans peine aux coordonnées suivantes.

Et en direct s’il vous plait au 06 65 36 91 36
Voilà la concession qu’il a bien voulu faire à l’etourisme
Par son site http://www.augusteclon.com/

 

Laissez un commentaire





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.